751_automne 2021.jpeg

CHARLES L'EPLATTENIER

Les pastels

Musée jurassien d'art et d'histoire, Delémont

29 octobre 2022 – 29 janvier 2023

L’attachement de Charles L’Eplattenier (1874-1946) aux bassins profonds et aux pentes rocheuses du Doubs se lisait déjà dans sa peinture. Des pastels de L’Eplattenier se dégage toutefois un sentiment d’éclat et de vivacité que seule cette technique délicate peut procurer. Variant les points de vue audacieux, traduisant les moments du jour et le passage des saisons, revenant sans cesse au bord de cette rivière devenue intime, le peintre saisit le caractère d’un lieu dans son unité comme dans sa diversité, de l’écume volatile des remous du Saut du Doubs, au calme inaltérable de ses méandres traversant le Jura. 

Pendant la Première Guerre mondiale, L’Eplattenier privilégie la technique du pastel ; il réalise de nombreux portraits de soldats mobilisés à ses côtés – ils serviront de modèles pour les fresques du château de Colombier –, mais surtout, il continue l’exploration de son territoire. Dans la grande exposition de 130 paysages du Doubs, présentée à Neuchâtel et à La Chaux-de-Fonds en 1915, les pastels occupent une place importante et s’avèrent prisés des amateurs. 

L’exposition au Musée jurassien d’art et d’histoire invitera à la redécouverte de ce pan méconnu de l’œuvre du peintre en même temps qu’elle proposera une balade au fil de l’eau. Elle sera accompagnée d’une publication qui ouvrira les perspectives à d’autres sujets – scènes historiques, portrait, nature morte – afin de démontrer la richesse de son approche du pastel. 

Un projet de

En partenariat avec

Logo_MJAH.jpg
LogoIFH_Noir.tif

Coordination générale

Nathalie Fleury, Directrice du Musée jurassien d'art et d'histoire

Commissariat

Marine Englert et Niklaus Manuel Güdel