La fleur. Aucun motif n’était mieux adapté pour refléter les thèmes que Ferdinand Hodler a poursuivis tout au long de sa vie: la vie, la mort, la féminité et la peinture. Le cycle naturel de la vie, les symboles de fertilité et la beauté inscrits dans l’épanouissement de la fleur, ainsi que sa forte coloration sont des impulsions substantielles de ses inventions picturales.  Dès les années 1890, Ferdinand Hodler a consacré sa vie et son oeuvre au parallélisme. La fleur, par la répétition rigoureuse exprimée dans ses pétales ou dans un pré fleuri, évoque sans conteste ce principe fondamental, qui a grandement contribué à alimenter sa théorie de l’art. Cette étude révèle les multiples références entre la peinture et la fleur, explique l’approche de Hodler à l’égard de celle-ci dans le contexte de l’enthousiasme pour la nature autour de 1900, et met en évidence ses relations nationales et internationales. Elle montre en outre que l’engagement créatif de Hodler dans le domaine de la floralité s’est inspiré des courants modernes, combinant des positions classiques et romantiques dans un langage pictural nouveau et original.

Texte en allemand.

 

Ferdinand Hodler. Was die Blumen sagen

CHF48.70Prix
  • Les commandes confirmées ne peuvent plus être annulées. Nous acceptons les retours effectués dans les 10 jours, à condition que la marchandise soit intacte. Les frais de renvoi ne seront pas remboursés. Le remboursement se limite au maximum au montant total de la commande.