Carnet de Hector Hodler comprenant

des notes en espéranto sur l'occultisme, sans date.
Genève, Institut Ferdinand Hodler,

Archives Jura Brüschweiler.

Fonds AJB Hector Hodler

Le Fonds AJB Hector Hodler (1887-1920) réunit les papiers du fils de Ferdinand Hodler, important promoteur du mouvement espérantophone, reçus par Jura Brüschweiler des mains de sa veuve Emilie Hodler-Ruch. Hector Hodler est élu secrétaire général et vice-président de l'Association mondiale d'espéranto (UEA) à sa fondation en 1908 et en deviendra le Président en 1919. 

 

Les dossiers de ce fonds contiennent entre autres sa correspondance en espéranto, sa correspondance privée, des manuscrits littéraires inédits, des carnets de notes, des photographies et divers imprimés sur l'espéranto et les causes qui lui étaient chères, notamment la recherche de disparus pendant la Première Guerre mondiale. Plusieurs de ces documents témoignent de son illustre père – les dessins et peintures réalisés ensemble ou sous sa tutelle, les notes et les lettres où il l'évoque, etc. –, tandis que les autres pièces servent à l'étude du mouvement espérantophone et au rôle qu'Hector Hodler y tint.

 

Ce fonds constitue une source presque entièrement inédite sur ses engagements pour le développement de l'espéranto, pour les questions sociales et le pacifisme ainsi que pour la protection des animaux. Il a fait l'objet d'une étude approfondie qui a donné lieu à une publication sur l'engagement d'Hector Hodler à l'occasion du centenaire de sa disparition.